À Rennes, on tue les vampires

Un vampire à Rennes pour Halloween 2019

Il paraît que la monnaie est le sang de l’économie.

Si c’est vrai alors, clairement, il doit y avoir des vampires dans nos économies exsangues.

Où se cachent-ils ?

En 1991, Les Inconnus nous expliquaient dans un rap – que j’adore – que le grand méchant loup serait l’État :

Écoutez la voix reproduire un rythme de batterie :

Faut qu’tu crashes
Faut qu’tu payes
Pas possible que t’en réchappes

Un morceau super bien composé.

Mais les vampires de l’économie sont-ils réellement les percepteurs d’impôts ?

Car ce que l’État prend à la collectivité, il le rend à la collectivité.

Ce post n’a pas pour but de défendre l’État, mais plutôt d’exposer à la lumière du jour un autre vampire, bien plus terrible, car invisible, et jamais objet de suspicions.

{timbales de guerre}

LES BAN-

LES BAN-

LES BANQUIEEEEEEERS !

Oui, la banque est le pire vampire de l’économie.

Dès que ton compte est un peu faible, elle te ponctionne d’agios.

Et dès que tu contractes un prêt elle te pompe des intérêts.

Une banque, c’est un vampire croisé avec un démon !

Car si tu ne remplis pas ta part du contrat (si tu ne rembourses pas ton prêt), elle te prend, non pas ton âme, mais ta maison, ta voiture, etc.

Mais comment se défend-on contre les vampires ?

Avec de l’ail bien-sûr !

Et dans quoi trouve-t-on de l’ail ?

Dans l’houmous évidemment !

C’est pourquoi mercredi 9 octobre 2019, à 19h30, nous vous invitons à la Mie Mobile, pour venir manger de l’houmous ou en acheter en monnaie libre Ğ1.

Ah oui, j’ai oublié de vous dire : la monnaie libre Ğ1, c’est une monnaie qui n’est pas créée par les banques, mais par vous et moi (et quelques 2255 personnes pour l’instant).

Et, en réalité, c’est à chaque fois qu’on utilise cette monnaie pour nos échanges qu’on tue réellement les banquiers-vampires, en les empêchant de se nourrir de notre sang-monnaie ou de celui de quelqu’un d’autre.

Avec un peu de chance, dans quelques années, nous les aurons tous affamés.

Halloween approche alors… ça vous dirait de tuer des vampires avec nous ?